Discover our new product Xtract by Humpact

Intégration des travailleurs en situation de handicap : les meilleures pratiques 2022

A l’occasion du Grand Prix de l’Emploi 2022, Humpact vous présente les meilleurs pratiques en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Retour sur les initiatives des trois nominés dans la catégorie : Hermès, Biomérieux et Steff. 

1- Hermès

En 2021 Hermès emploi 10 969 personnes en France, dont 6,4% en situation de handicap (taux d’emploi direct).

Les politiques de l’entreprise en faveur de l’emploi de ces travailleurs se sont très largement développées ces dernières années. Le groupe signe le 22 juillet 2020 son second accord handicap avec l’ensemble des coordonnateurs syndicaux qui entre en vigueur pour 2021-2022-2023. Le budget alloué à cet effet dépasse 0,15 M€ et le plan d’action qui en découle s’articule autour d’un réseau de 14 Référents Handicap présents dans chaque métier.

Quelques exemples de la politique handicap d'Hermès en interne

Article PSH22.1
  • Plus de 50% du budget Mission Handicap est consacré à des aménagements de poste ou au financement d’équipements individuels.
  • En 2021, Hermès participe à six forums d’emploi dédiés au handicap. Ainsi, depuis le 1er accord handicap, 95 acteurs du recrutement et des ressources humaines se sont formés au handi-recrutement. Cette démarche leur permet d’être plus à l’aise face au recrutement de personnes en situation de handicap.
  • Le groupe poursuit une convention OMEGA signée avec la CABAT (Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de Terre). La vocation de cette dernière est de développer le reclassement de militaires blessés, et a permis la finalisation d’un recrutement cette année. 
  • Dans le cadre du partenariat avec le programme Sciences Po Accessible, 7 managers accompagnent durant plusieurs mois des étudiants de Sciences Po en situation de handicap. Également, des bourses pour étudiants en situation de handicap sont attribuées dans le cadre de la Mission Handicap de SKEMA et de la Fondation IFM (Institut Français de la Mode).
  • L’entreprise organise annuellement des temps forts comme le forum Handi’Cap 2021 en décembre dernier. Un événement qui réuni près de 200 acteurs internes engagés pour célébrer le lancement d’un nouveau réseau d’ambassadeurs. Composé de plus de 110 ambassadeurs handicap volontaires, ce réseau permet de soutenir et démultiplier l’ambition d’inclusion.
  • Le groupe participe avec force à l’opération Duodays 2021, en accueillant 90 duos dans ses différentes manufactures, ainsi qu’en magasins.

Politique d’achat responsable

Article PSH22.4

La première étape pour Hermès est de faire travailler localement les EA (Entreprises Adaptées) et ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail). Ce partenariat s’applique sur des compétences qu’ils proposent déjà : espaces verts, restauration d’entreprise, rénovation d’établissements, petits équipements…

Puis, une fois ce potentiel d’activités mis en œuvre, une montée en compétence est envisagée sur les techniques nécessaires à la fabrication des objets. 
En voici deux exemples marquants : 

  • Hermès Bijouterie a développé un partenariat avec un EA de la région parisienne. Ainsi le groupe lui confie des missions d’assemblage, de contrôle qualité, de conditionnement et d’expédition d’accessoires bijoux en corne. 
  • Petit h a renforcé son partenariat, initié en 2018, avec l’ESAT Domaine Emmanuel. Le sollicitant à nouveau pour lui confier un travail minutieux sur des boules de Noël en soie. Mais aussi pour d’autres missions délicates de couture (réparations SAV), ainsi que des conditionnements de « charms ». Dernièrement, la production d’étuis à mouchoirs en soie brodés à la main ou encore la confection de plaques de boutons. 

L’objectif est de permettre à certains EA/ESAT partenaires, de devenir des façonniers auxquels les sites peuvent confier la fabrication de petits produits finis.

2- bioMérieux

En 2021, bioMérieux emploi 3 917 personnes en France, dont 6,25% de PSH (taux d’emploi direct).

Tous les quatre ans, l’entreprise signe un accord valable pour l’ensemble des sites français. Le nouvel accord signé cette année, prévoit un engagement de recrutement, toute nature de contrat confondue. Aussi, un budget de 260 000€ dédié aux collaborateurs en situation de handicap, aide à favoriser le maintien dans leur poste. 

La politique handicap de bioMérieux en détails

Article PSH22.2

L'aménagement des postes de travail

Le maintien dans l’emploi par l’aménagement du poste de travail représente environ 65% du budget handicap. L’objectif est à la fois d’améliorer les outils de travail et d’adapter les postes. Pour cela, des rencontres entre psychologues du travail, employés et managers sont programmées. Ensuite, un cabinet spécialisé accompagne cet aménagement à l’aide d’un bilan spécifique propre à chaque collaborateur et donc à chaque handicap. 

Le groupe travaille depuis 8 ans avec le cabinet T’hompouss Consultants qui l’accompagne afin de mettre en place les bonnes pratiques. Le cabinet a notamment travaillé avec bioMérieux sur une formation pour le service paie afin d’accueillir une personne autiste.

La sensibilisation

Premièrement, des journées Handibio sont organisées en France avec pour but de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs au handicap. 

Les collaborateurs français reçoivent tous les trimestres une newsletter sur le handicap. Cette dernière intitulée «  bioMérieux, tous Han’gagés  » met en avant une action, un salarié, un département ou une association en lien avec les différents handicaps.

Le recrutement

bioMérieux renouvelle chaque année le programme #HandiBioRecrutement qui a pour objectif de favoriser l’embauche de travailleurs en situation de handicap, grâce à deux actions. D’une part, la sensibilisation à destination des managers pour les préparer à mener des entretiens avec des travailleurs en situation de handicap. D’autre part, une journée annuelle dédiée au recrutement avec le soutien de partenaires locaux comme Cap’Emploi, les Groupements d’Employeurs Travailleurs Handicapés (GETH) et des écoles de la région. Ainsi, des contacts étroits sont noués avec différentes écoles pour le recrutement de jeunes en situation de handicap.

Avantages financiers et autres avantages

Dans le cadre de son nouvel accord, bioMérieux offres également aux personnes en situation de handicap, de nouveaux avantages. Par exemple deux jours libres par an, pour renouveler la RQTH ou pour se rendre chez le médecin. Egalement la possibilité d’un temps partiel à 80%, payé à 90%. Ou encore celle de quitter son travail trois mois avant le départ à la retraite, sans perte de salaire. Enfin 600€ de Cesu sont offerts pour chaque nouvelle RQTH.

Secteur adapté

bioMérieux, travaille aussi avec les entreprises du secteur adapté afin de permettre au travailleurs en situation de handicap, d’être en emploi dans un milieu protégé. 

3- Steff

En 2021, Stef emploi 13 569 personnes en France, dont 7,5% de PSH (taux d’emploi direct).

Quelques exemples de la politique handicap de STEF en interne

Article PSH22.3

Début 2022, les organisations syndicales de Stef France signent un 6ème accord Handicap. Cet accord s’articule autour de 3 enjeux :

Le premier est la communication auprès des collaborateurs sur tous les sites du Groupe. Ainsi, chacun peut être sensibiliser au handicap, ce qui favorise l’inclusion. 
Deuxièmement, le renforcement de l’accueil et l’intégration des travailleurs en situation de handicap. 
Enfin la poursuite de l’amélioration du taux d’emploi de ces travailleurs.

Il existe des référents handicap dans toutes les filiales de STEF. Il est donc possible de se tourner vers la mission handicap, 2 ergonomes, les RH ou des référents handicap.

L’intégration des équipes de l’entreprise adaptée DYAD fait suite à son acquisition par le groupe en 2019. Une entreprise adaptée (EA) est une entreprise d’utilité sociale ayant l’obligation d’employer plus de 55% de personnes en situation de handicap. C’est autour de cette entreprise adaptée et spécialisée dans le conditionnement que STEF construit sa propre BU Conditionnement. 

Le groupe est reconnu pour sa politique handicap et ce depuis 15 ans. En termes de recrutement, STEF est identifié par les Cap Emploi comme recruteur de PSH et est présent dans de nombreux salons emploi. 

Récemment, l’entreprise s’intéresse aux maladies invalidantes chroniques ainsi qu’aux cancers, qui deviennent de plus en plus récurrents. Un guide à destination des managers est alors créé. Grâce à celui-ci, il peuvent aider et accompagner les salariés dès l’annonce de leur maladie, organiser le départ, maintenir le lien et organiser le retour en poste. Pour la conception du guide, STEF s’est rapproché de l’Agefiph et du Nouvel Institut. En interne, le groupe interview les personnes volontaires ayant eu des cancers, scléroses en plaques ou leucémies.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *